Isabelle Camus est une serial blogueuse en puissance, qui plus est en free-lance. En tant qu’indépendante, elle nous révèle ses trois cafés-wifi préférés à Bordeaux, dans lesquels elle aime travailler, rédiger ses articles, donner ses interviews ou même flâner. Des lieux hybrides et accueillants, pour un femme inspirée et inspirante. Ses passions ? Le vélo (si, si !), le bio (oh !), et l’écologie (oh oui !). Direction le quartier Saint-Michel et les Chartrons

La Zone du dehors

« J’ai fait l’IUT du livre et j’ai connu la Zone du Dehors, café-wifi mais surtout librairie, situé dans le quartier Saint-Micheldès ses débuts. Leur offre littéraire me branche beaucoup, le cadre aussi. Tu travailles entouré de livres, dans une ambiance super sympa, avec une belle verrière, et le petit plus : c’est très lumineux. C’est une ambiance que j’aime, sans aucun doute.  Ils servent du bio et du végétarien : j’adore leurs smoothies et leurs jus de fruits frais. Ils font aussi des superbes expos, ils sont vraiment dans une démarche pluri-culturelle. C’est un lieu qui cultive sa différence. Bref, la Zone du Dehors, il faut y entrer ! ».

Origines Tea and Coffee

« Origines Tea and Coffee, c’est une super adresse des Chartrons, mon quartier ! Ce salon de thé « work friendly » (ou café-wifi) est donc tout près de chez moi, j’y vais à pied ou à vélo. Ambiance tea & cosy garantie ! L’endroit est très joliment décoré, il y a des plantes grasses dans la vaisselle chinée. C’est un lieu de retrait de panier bio, donc j’y passe tous les samedi pour retirer mon panier. Léa, la gérante est adorable. J’y vais surtout pour faire mes interviews, en buvant une bonne tasse de thé, donc j’y suis souvent pour mes rendez-vous professionnels ! ».

Juliena 

« Juliena est situé dans la charmante rue Notre-Dame aux Chartrons. Ambiance à la fois cosy et atelier d’artiste où le bois, le métal et la pierre dominent, ce café-wifi possède lui aussi une magnifique verrière. J’adore y donner mes rendez-vous et faire mes interviews en enchainant les tasses de thé. Le tout en tapant sur mon clavier posé sur une table en bois ou même un guéridon, voire installée sur un canapé Louis XVI recouvert de velours rouge ».

Isabelle Camus, la free-lance inspirante

 « J’ai 57 ans. J’ai toujours été salariée dans ma carrière professionnelle : je travaillais dans le secteur culturel. Je suis devenue auto-entrepreneur en 2009,  et je peux dire que j’ai toujours joui d’une grande liberté dans ma vie de free-lance. Selon moi, le travail salarié va être amené à disparaître petit à petit : c’est le modèle free-lance qui dominera dans les années à venir. Je travaille toujours en mode agile. Mes outils de travail sont les suivants : mon ordinateur, mon téléphone et…mon vélo ! Mon bureau ? C’est mon sac en bandoulière, et les cafés-wifi cités ci-dessus. Je pense que le collaboratif va se développer et notamment le coworking qui a de longues années devant lui. La boucle est bouclée ! ».

 

Je partage